Extrait du RAPPORT D’ACTIVITÉS 2016/2017

ASSOCIATION DE PROTECTION DU SITE DES PETITES DALLES

Association de la Loi de 1901

Siège social : 2, Rue Joseph Heuzé – 76540 Les Petites Dalles

Extrait du RAPPORT D’ACTIVITÉS 2016/2017

Les principales actions réalisées par l’association au cours de l’année 2016/2017 ont été notamment les suivantes :

Botanique

  • Renouée du Japon :
    Le système de ramassage de la renouée est repris cette année sur la commune de Sassetot. Il suffit de mettre la renouée dans des sacs plastiques fermés et de prévenir la mairie : le ramassage et l’incinération seront réalisés par le personnel municipal.
    En cas de carence du propriétaire, en raison de la multiplication rapide de cette peste végétale, le conseil municipal et le maire engageront les travaux de destruction,
    aux frais du propriétaire.

Sur la commune de Saint-Martin, pour le moment, la mairie n’a pas réagi à nos demandes.

Sécurité

  • Villa Brise-lame :
    La commune est intervenue à notre demande pour activer la réparation car les ardoises du toit tombaient sur le terrain de jeu des enfants. Le toit a été réparé.
  • La Cabournette :
    Un accord entre les propriétaires et la mairie de Saint-Martin semble avoir été trouvé pour que la destruction de la Cabournette se fasse après l’été.
    Par ailleurs, en ligne avec l’arrêté de péril et vu le danger d’éboulements du terrain, une clôture a été mise en place afin d’éviter que des promeneurs ne s’introduisent sur le terrain et dans la maison en ruine.
  • Eboulements de silex sur le Chemin de Bellevue :
    Des silex dévalant la falaise tombent sur le Chemin de Bellevue, constituant un réel danger pour les piétons et les cyclistes. Des voitures ont été touchées et des passants ont évité de justesse l’accident …
    Le sujet a été abordé avec la municipalité de Saint-Martin-aux-Buneaux qui n’a pour le moment, malgré la lettre du sous-préfet appuyant notre demande, pas pris les mesures nécessaires.
  • Vitesse dans la rue Heuzé :
    Rien de nouveau.

Eoliennes 

Au cours de l’exercice écoulé, l’association a accéléré son action contre les éoliennes qui menacent notre côte.

  • Eoliennes terrestres :
    Nous avons soutenu l’association de Saint-Pierre-en-Port qui a lutté contre le projet d’éoliennes terrestres sur Saint-Pierre-en-Port, Sassetot et Ancretteville, en participant au débat dans leurs communes et en intervenant au conseil municipal de Sassetot.
    A la suite de cette intervention le conseil municipal a voté à l’unanimité (12/12/2016) le rejet de ce projet sur Sassetot, entrainant ainsi l’abandon du projet par l’investisseur.
  • Eoliennes devant notre plage :

Le Conseil d’Administration a lancé un certain nombre de recours contre le projet d’éoliennes en mer de Fécamp :

  1. Requête devant la Cour administrative d’appel de Nantes contre l’arrêté du 5 avril 2016 du préfet de la Seine Maritime autorisant l’aménagement et l’exploitation du parc éolien en mer de Fécamp. Cette requête a été malheureusement rejetée par un arrêt de la Cour d’appel de Nantes le 20/06/2017.
  2. Pourvoi en Conseil d’État en cours de dépôt contre cet arrêt.
  3. 06/06/2017 : Requête devant la Cour administrative d’appel de Nantes contre la convention de concession d’utilisation du domaine public maritime conclue le 31 mars 2017 entre l’Etat et la société Eoliennes Offshore des Hautes Falaises et l’arrêté préfectoral approuvant cette convention.
  1. 6/07/2017 : Plainte déposée devant la Commission européenne pour non-respect par la France du droit communautaire, tant dans les procédures d’appel d’offres, d’information du public, que dans les aides d’état ou les études d’impact concernant une zone Natura 2000.

Nous vous avons sollicités récemment pour nous aider à financer ces actions et nous vous remercions pour l’accueil fait à cette demande.

Nous vous rappelons, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait, que vous pouvez verser un don pour nous aider dans notre combat, en bénéficiant d’une réduction fiscale déductible de votre impôt sur le revenu, de 66% du montant de ce don.

Votre soutien est essentiel, et nous vous en remercions par avance.

Enfin, le nombre de mandats de président étant limité par les statuts à 4 mandats d’un an, je suis parvenu au terme de ma mission. Le Conseil d’administration qui suivra l’Assemblée Générale élira donc un nouveau président. Je vous remercie tous de votre participation et de votre aide au cours de ces quatre années au service des Petites Dalles et des communes avoisinantes.

Le Président

Jérôme SEYER